Bénéfices sur la santé

Les établissements de santé sont généralement construits en « bloc ». Le problème de ce type d’architecture est que le cœur du bâtiment ne peut pas bénéficier de fenêtres vers l’extérieur.

De nombreuses études sur les établissements de santé ont prouvé que montrer des images relaxantes aux patients, juste avant ou après une opération, permet de diminuer leur stress et d’accélérer les délais de guérison(1).

A terme, cela permet de diminuer le temps passé à l’hôpital, de réduire la prise d’analgésiques et de diminuer le risque de complications post-chirurgicales(2). Chez les patients âgés, la vue de l’extérieur peut même permettre de réduire le risque de délire post-opératoire(3).

La vue de l’extérieur permet d’apporter une distraction, une échappatoire à la réalité difficile de la maladie. A contrario, il a été prouvé que l’absence de fenêtres dans les chambres des patients pouvait provoquer un stress additionnel.

Une vue « relaxante » permet de calmer les patients. Dans certains cas, elle peut aider à limiter l’anesthésie pour des examens qui nécessitent que le patient reste immobile. Par exemple, une vue virtuelle permet de distraire les enfants pour éviter qu’ils paniquent dans des situations stressantes qui nécessitent qu’ils restent immobiles pendant plusieurs minutes (par exemple lors des soins).

 

Une fenêtre permet aux patients de rester connectés sur l’extérieur: ils voient le temps qu’il fait et conservent leurs repères temporels. Cela constitue un élément particulièrement important pour recréer des cycles d’éveil/sommeil  par exemple dans les services de soins intensifs(4).

Plus qu’un produit design qui valorise l’espace, la fenêtre virtuelle et connectée INTERACTIV a une véritable fonction thérapeutique qui prend tout son sens dans les établissements de santé.

 

 

Sources :

(1) Online survey of office workers across a variety of roles and sectors – Human Spaces Global Report, the Impact of Biophilic Design in the Workplace

(2)Ulrich, R.S. (1984). View through a window may influence recovery from surgery. Science, 224, + 1 Recommendation from American Academy of Ophthalmology,

(3) Window and People: a literature survey, Collins 

(4) La tribune – « Des soins plus humains au CHUS » 2016

Envie d’en savoir plus ?

Vous avez des questions sur le produit ? N’hésitez pas à nous contacter pour discuter avec nous.